Le Réseau santé social - Communication & Services Internet
     Identifiez-vous
 
Google | CISMeF | UMVF | Notre site

 
 

Veille Sanitaire

Services de vigilance sanitaire

Actualité sanitaire

 

Vigilance Météo


Vigilance météo
Cliquez
sur la carte

La Vigilance météorologique a été élaborée par Météo-France pour informer les Français et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole.

La carte est réactualisée au moins 2 fois par jour. Les zones colorées en orange ou rouge signalent des phénomènes très dangereux et sont accompagnées de bulletins de suivi.

Sentiweb

Le site des médecins Sentinelles
Une marque Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale

Le réseau Sentinelles

Le Réseau Sentinelles, créé par A.J. Valleron en 1984, associe par voie télématique plus de 1 300 médecins libéraux bénévoles dans le cadre d'une convention associant l'Institut de Veille Sanitaire à l'unité U707 de l'INSERM dirigée depuis 2005 par Guy Thomas.

 

Bulletin hebdomadaire : Semaine 15, du 06 avril 2015 au 12 avril 2015

L'équipe du réseau Sentinelles
Cartes d'interpolation spatiale des données (niveaux d'intensité, en cas pour 100.000 habitants). L'interpolation se fait sur la base des incidences départementales.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Syndromes Grippaux - Activité faible


Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 34 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [22 ; 46]), soit 22 000 nouveaux cas, en dessous du seuil épidémique (97 cas pour 100 000 habitants) [1].

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en :  Basse-Normandie (90 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [5 ; 175]), Ile-de-France (84, IC 95% [31 ; 137]) et Pays-de-la-Loire (80, IC 95% [0 ; 188]).



Bilan de l'e?pide?mie 2015 : l'e?pide?mie a dure? 9 semaines, entre le 12 janvier et le 15 mars 2015 (semaine 2015s03 a? 2015s11), 2 847 000 personnes auraient consulte? leur me?decin ge?ne?raliste pour un syndrome grippal (IC 95% [2 793 000 ; 2 900 000]). La part attribuable à la grippe a été estimée à 2 343 000 (IP 90% [1 925 000 ; 2 749 000]).

Concernant les cas rapportés, durant les 9 semaines d'épidémie, l'âge médian des cas était de 32 ans (de 2 mois à 100 ans). Les hommes représentaient 48% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : le pourcentage d'hospitalisation a été estimé à 0,3% (IC 95% [0,2 ; 0,4]).

Efficacité vaccinale : l'efficacité vaccinale (EV) estimée cette année est plus faible que les années précédentes, notamment chez les personnes de plus de 65 ans (EV=5%, IC95% [-8 ; 16]) [2]. Elle a été estimée à 61% (IC95% [51 ; 69]) chez les personnes de moins de 65 ans avec une maladie chronique (estimations incluant les données de l'ensemble de la période épidémique).



Surveillance virologique : depuis la semaine 2014s40, date de début de la surveillance, 2613 prélèvements ont été réalisés par des médecins du réseau Sentinelles. Pour 1450 de ces prélèvements, une détection positive a été obtenue pour les virus grippaux, qui se répartissent comme suit :

- 286 (19,7%) virus de type A(H1N1)pdm09,

- 798 (55,0%) virus de type A(H3N2),

-     2 (  0,1%) virus de type A non sous-typé,

-   24 (  1,7%) virus de type B lignage Victoria,

- 331 (22,8%) virus de type B lignage Yamagata,

-   14 (  1,0%) virus de type B lignage non déterminé.

Cinq co-infections de virus grippaux ont été observées. Les prélèvements ont été analysés par le CNR des virus influenzae (CC Paris, CA Lyon) et par le laboratoire de virologie de l'Université de Corse.



Prévision : selon le modèle de prévision basés sur les données historiques [3] et sur les données de  ventes de médicaments (partenariat IMS-Health) [4], l'activité devrait continuer de diminuer et rester sous le seuil épidémique dans les prochaines semaines.



[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

[2] Falchi A, et al. Field seasonal influenza vaccine effectiveness: Evaluation of the screening method using different sources of data during the 2010/2011 French influenza season. Hum Vaccin Immunother. 2013. 9(11):2453-9.

[3] Viboud C, et al. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

[4] Vergu E, et al. Medication sales and syndromic surveillance, France. Emerg Infect Dis. 2006. 12(3):416-21.


Cartes d'interpolation spatiale des données (niveaux d'intensité, en cas pour 100.000 habitants). L'interpolation se fait sur la base des incidences départementales.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Diarrhée aiguë - Activité modérée à forte


Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 145 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [121 ; 169], (soit 94 000 nouveaux cas), en dessous du seuil épidémique (173 cas pour 100 000 habitants) [1].

Au niveau régional, les taux d'incidences les plus élevés ont été notés en : Lorraine (277 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [121 ; 433]), Picardie (262, IC 95% [22 ; 502]) et Champagne-Ardenne (246, IC 95% [85 ; 407]).

Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 23 ans (de 4 mois à 92 ans). Les hommes représentaient 50% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : le pourcentage d'hospitalisation a été estimé à 2,9% (IC 95% [0,3 : 5,5]).



Prévision : le niveau d'activité des diarrhées aiguës pourrait rester stable dans les prochaines semaines.



[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

 


Cartes d'interpolation spatiale des données (niveaux d'intensité, en cas pour 100.000 habitants). L'interpolation se fait sur la base des incidences départementales.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Varicelle - Activité modérée


En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 34 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [22 ; 46]).

Quinze foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Corse (94 cas pour 100 000 habitants), Picardie (89), Lorraine (64), Haute-Normandie (63), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (61), Limousin (61), Nord-Pas-de-Calais (50) et Aquitaine (40) et modérée en Pays-de-la-Loire (33), Languedoc-Roussillon (31), Rhône-Alpes (29), Bretagne (29), Centre (27), Poitou-Charentes (23) et Ile-de-France (22).


   < Semaine précédente :     : Semaine suivante >